Le serveur Nextcloud

Caractéristiques techniques du serveur Nextcloud

Si vos serveurs SE4 sont virtualisés, par exemple à l'aide d'un serveur Proxmox PVE, une VM (Virtual Machine) supplémentaire pourra convenir pour installer le serveur Nextcloud.

Les caractéristiques suivantes sont tout à fait suffisantes pour cette VM :

  • 2 cœurs,

  • 4G de RAM,

  • DD de 32G.

Installation du Système d'Exploitation

Sur la VM (ou la machine physique suivant le choix fait) qui hébergera le serveur Nextcloud, commencer par installer Debian Stable (Bullseye actuellement) qui sera donc le système d'exploitation de ce serveur.

Pour cette installation, choisir une installation minimale : inutile d'avoir des applications bureautiques ou un environnement de Bureau. On ne cochera que le serveur SSH et les utilitaires usuels du système.

ConseilAccès externe au serveur Nextcloud

Si vous êtes derrière un serveur Amon, il vous faut demander à votre DSI la mise ne place d'une redirection depuis un domaine du type https://nuage-CODE_UAI.ac-academie.fr vers l'adresse IP (port 443) du serveur qui hébergera Nextcloud.

Truc & astuceAccès root SSH

Par défaut, Debian n'autorise pas l'accès SSH pour l'utilisateur root.

Pour y remédier, il faut ajouter dans le fichier /etc/ssh/sshd_config la ligne :

PermitRootLogin yes

Puis relancer le service :

systemctl restart sshd

AttentionConfiguration du proxy

Pour définir la passerelle du réseau (généralement un serveur Amon) comme proxy pour apt et l'ensemble du système :

Dans le fichier /etc/apt/apt.conf vérifier la présence de la ligne :

Acquire::http::Proxy "http://IP_Du_AMON:3128";

(C'est normalement déjà le cas si le proxy a été déclaré pendant l'installation)

Créer le fichier /etc/environment puis y ajouter les lignes :

http_proxy=http://IP_Du_AMON:3128

https_proxy=http://IP_Du_AMON:3128

Il est nécessaire de fermer puis rouvrir la session pour la prise en compte de ces modifications.